LE CREDIT


Un particulier qui recherche seul à financer un projet rencontre aujourd’hui plusieurs difficultés qui rendent sa tâche compliquée :

-       Il faut déjà réussir à prendre rendez vous avec les principales banques, bien entendu durant vos horaires de travail, et ce dans un délai plus ou moins long.
-       Ne sachant pas qui fait quoi (ou pas), vous risquez de perdre beaucoup de temps avec des rendez vous non pertinents (des banques non attractives à ce moment, ou qui ne font pas le type de projet que vous envisagez,…)
-       En prenant rendez vous de façon spontanée, la qualité de l’interlocuteur sera très aléatoire…
-       Vous ne le savez pas, mais certaines agences de la même banque fonctionnent beaucoup mieux que d’autres, le choix de l’agence jouera donc sur la qualité de vos interlocuteurs.
-       Etant déjà client chez lui, votre banquier ne fera pas forcement les mêmes efforts qu’avec un prospect qu’il souhaite « conquérir »
-       Vu que vous ne connaissez pas les grilles de taux « standard », « Premium », ou « VIP » de la banque, ainsi que les critères à respecter pour y en bénéficier, vous ne pouvez pas anticiper la façon de monter votre dossier et présenter votre projet pour avoir les meilleures conditions (sauf à tomber sur un interlocuteur compétent qui sera de bons conseils, mais cela est aléatoire).
-       Lorsque vous n’êtes pas représenté, il est avéré qu’il sera plus difficile d’obtenir des conditions privilégiées comme la « délégation d’assurance », la suppression des IRA (« Indemnités de Remboursement Anticipées »), mettre le moins d’apport souhaité, avoir des durées longues,… Attention: Le taux nominal ne fait pas tout!

 

Notre conseil :

1)   Interrogez d’abord votre banque et obtenez une proposition DEFINITIVE et ECRITE : le courtier pourra vous dire immédiatement si vous pourrez obtenir mieux ou pas, et cela vous permettra de gagner du temps, ainsi qu’au courtier.

2)   Missionnez un courtier!
-       Il vous fera gagner beaucoup de temps en interrogeant directement les banques offrant à ce moment là des conditions attractives, et qui réalisent le type de crédit que vous demandez.
-       Il interrogera des interlocuteurs de qualité auprès de chaque banque
-       Il saura comment monter votre dossier de afin que vous soyez dans les meilleures grilles tarifaires.
-       Il négociera pour vous des dérogations de taux, la possibilité de souscrire ailleurs votre assurance, la suppression des IRA (totale ou partielle, ou à compter d’un certain nombre d’années), la suppression ou la baisse des frais de dossier.
-       Il vous recommandera une agence de qualité où vous pourrez le cas échéant domicilier vos comptes avec de bons interlocuteurs.

3) Ne vous en tenez pas au taux nominal:
-       Un bien est détenu 7 ans en moyenne, donc vous aurez nécessairement des IRA (Indemnités de Remboursement Anticipé) qui sont de 3% du capital restant dû, plafonné à 6 mois d’intérêts. Bien entendu, le taux nominal ne peut pas tenir compte de ce coût quasi certain…
-       Le taux de vos assurances est à rajouter. Vous pourrez généralement réaliser de belles économies en souscrivant un contrat individuel plutot que le contrat groupe proposé par la banque.

Le courtier vous facturera des honoraires, certes, mais ce coût sera vite compensé grâce aux conditions obtenues et au temps gagné.

 

RESUME DE NOTRE MISSION :

1) recours à toutes les formes de crédit :
- Crédit bancaire traditionnel : in fine ou amortissable
- Crédit « Hypothécaire » : prise de garantie sur un bien détenu libre de tout crédit
- Crédit lombard – crédit « patrimonial »

2) montage du dossier de A à Z :
- Monter le dossier de prêt à présenter
- Présenter les dossiers de prêts auprès de plusieurs établissements bancaires et financiers afin d’obtenir les meilleurs conditions possibles (courtage)
- Etudier la pertinence des rachats de crédit
- Crédits amortissables/ in fine : étude comparative si nécessaire (qualitative & quantitative)

3) Financement d’un projet Immobilier :
- Résidence principale et secondaire
- Immobilier locatif
- SCPI à crédit

4) Financement pour les entreprises :
- Augmentation de capital
- Apport ou rachat en compte courant d’associé
- Financement de trésorerie
- Rachat de dettes fiscales et sociales
- Stratégie d’apport/cession via sociétés holding
- Financement immobilier professionnel (bureau, commerce,…)

5) Restructuration de dettes : regroupement de crédits consommations et/ou immobiliers

En savoir plus … 

Contactez nous


Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Petite question pour éviter les spams:
Un plus 3 ?