Le Point marché de David 10

Réputée infaillible et toute puissante, la BCE, censée être la gardienne de la stabilité des prix s’est laissée complètement dépassée par l’inflation.Cette dernière que la BCE estimait à tort provisoire, est dans l’obligation de resserrer les taux d’intérêt .Depuis 12 ans, les taux d’intérêt étaient négatifs.Les marchés sont donc accaparés par cette problématique. La lutte contre l’inflation reste la priorité absolue des différents banques centrales face au spectre d’une récession annoncée pour 2023.A cela s’ajoute la crise énergétique sur fond de guerre longue entre la Russie & l’OTAN.


Le contexte macro-économique reste quand à lui dégradé avec des banques centrales qui vont continuer à durcir le resserrement monétaire et par conséquent augmenter les taux d’intérêt . Cette augmentation est la plus rapide depuis 1994 en ce qui concerne les USA.( Le taux directeur de la FED étant actuellement à 3,25%). Les nouvelles projections confirment donc que des hausses supplémentaires de taux sont dans les tuyaux, afin de conduire le loyer de l’argent à 4,4% fin 2022, et même 4,6% fin 2023. Il n’y a pas que la Fed qui serre la vis face à l’inflation galopante, la BoE (Banque d’Angleterre), la BNS (Banque nationale de Suisse) et la Banque de Norvège aussi. Toutes trois ont opté pour un relèvement de 50 points de base et réaffirmé leur détermination à lutter contre l’inflation. 


Le consensus calculé par Bloomberg donne désormais une croissance mondiale d’un peu moins de 3,0 % en 2022, avec 1,6 % aux États-Unis, un peu moins de 3,0 % en zone Euro et autour de 3,0 % en Chine. Pour l’année prochaine, les estimations ne sont plus respectivement que de 2,5 %, 0,9 %, 0,2 % et 5,0 %, mais avec, selon nous, de sérieux risques de révisons à la baisse. Dans ces conditions, nous pouvons nous attendre à une baisse des bénéfices des entreprises, surtout pour l’année prochaine. 

Nous pensons que les marchés ont déjà bien intégré un scénario noir. A contrario, ils pourraient rebondir au moindre signe positif car il y a selon nous une certaine asymétrie  dans les risques à court terme. Nous pensons que la phase de correction des obligations et des actions pourrait être mise à profit pour réinvestir, en gardant à l’esprit que les marchés resteront très volatils et qu’il convient de prendre des positions modérées, susceptibles d’être tenues le cas échéant. 

Nos autres articles

-> 1 décembre 2022 - Bourse : le secteur de la tech a perdu 7.400 milliards de dollars en un an

-> 10 octobre 2022 - Permis de louer : un propriétaire écope d’une amende de 15 000 euros à Marseille

-> 10 octobre 2022 - Déblocage anticipé et exceptionnel de votre épargne salariale jusqu’au 31 décembre 2022 : ce qu’il faut savoir.

-> 10 octobre 2022 - Banque : l’ex Barclays (Milleis) pourrait être vendu en 2023

-> 6 octobre 2022 - Le Point marché de David 10

-> 28 septembre 2022 - La subvention et le conventionnement ANAH, une stratégie rentable pour financer les travaux dans l’immobilier locatif ?

-> 31 mai 2022 - La Loi Lemoine vrai révolution, ou suite logique ?

-> 4 avril 2022 - Immobilier : en Ile-de-France, un gisement de bureaux transformables en logements

-> 17 décembre 2021 - Dons aux associations : le point sur les différentes réductions fiscales

-> 17 décembre 2021 - Cadeaux de Noël : combien peut-on donner sans être taxé par le fisc ?

-> 27 octobre 2021 - LE COÛT CACHÉ DU PLASTIQUE SERAIT DIX FOIS SUPÉRIEUR À SES COÛTS DE PRODUCTION, ALERTE LE WWF

-> 27 octobre 2021 - Impôt : un nouveau service pour déclarer ses revenus fonciers et ses locations plus facilement

-> 27 octobre 2021 - BANQUE : Pourquoi votre conseiller change tous les ans ?

-> 20 septembre 2021 - Dons manuels : ouverture d’un site internet pour les déclarer à l’administration fiscale

-> 20 septembre 2021 - Pourquoi les banquiers ne parviennent pas à travailler correctement ? Le ras le bol des banquiers

-> 8 juillet 2021 - La ville de Marseille s’attaque à son tour aux locations de meublés touristiques avant la saison estivale

-> 17 mai 2021 - Prêt immobilier : entre hypothèque et caution, comment choisir ?

-> 25 mars 2021 - Plan épargne logement : ma banque peut-elle clôturer mon PEL sans mon accord ?

-> 25 mars 2021 - La société américaine Cerberus sur le point de racheter les agences de HSBC France

-> 27 juillet 2020 - FAUT IL S’EMPRESSER D’OUVRIR UN PERP AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2020 ?

-> 15 mai 2020 - Location meublée : est-il intéressant d’adhérer à un CGA (Centre de Gestion Agrée) ?

-> 14 avril 2020 - Le renouveau de Marseille : L’Opération Grand Centre-Ville (2011 – 2025) pour dynamiser le centre-ville

-> 9 avril 2020 - Bourse : S’extraire de l’émotion du marché et se concentrer sur la valeur long-terme de l’entreprise

-> 24 février 2020 - Focus sur les stratégies immobilières pour constituer un patrimoine sain :

-> 5 décembre 2019 - La loi PINEL, un investissement immobilier locatif non rentable à cause d’un surcoût de 30% ?

-> 11 juin 2019 - Le saviez vous ? La location meublée…

-> 5 décembre 2018 - La Garantie Emprunteur, vrai enjeu du Crédit…

-> 28 août 2018 - Taxe foncière : Comment bénéficier d’une exonération totale ou partielle ?

-> 19 juin 2018 - La LOI PACTE : Quel développement de l’épargne salariale et retraite ?

-> 12 mai 2016 - Il va falloir apprendre à payer pour placer sans risque…